Cent ans de pensée au Japon

Cent ans de pensée au Japon.- 2 tomes.- Éditions Philippe Picquier.- 1996 

Une trouvaille !

J’avais noté la référence de cet ouvrage donnée par Vincent Portier dans « Ève sous la neige » (p 179) et ce ne fut pas trop difficile de trouver les 2 tomes sur mon marché de livres préféré (qui n’est pas à la zone). Plus de 20 auteurs connus – SÔSEKI Matsume, DAZAI Osamu… (et inconnus), écrivains, romanciers, critiques, philosophes, ethnologues…La plupart des textes traitent de la « modernisation » du Japon, de « la distinction/l’opposition entre le propre (ce qui est proprement japonais) et l’étranger  » (tome 1, p 18) et des effets pervers de cette modernistion qui conduisent à l’idéologie ultra nationaliste des années 1930-1940 (p 32), la défaite…

« Toute société qui n’est pas éclairée par des philosophes est trompée par des charlatans. » Condorcet – Tome 1, p7